12/03/2006

Les Sims 2 (DS)


Les Sims 2

Après le jeu "Les Urbz", nos amis les Sims font un retour remarqué sur DS. Cette fois-ci il ne s'agira pas de se promener en ville mais de gérer un hôtel pour en faire un lieu paradisiaque apprécié des clients.

Mais à la différence des Urbz, Les Sims 2 utilise enfin les capacités techniques de la DS et propose un moteur 3D à la hauteur de ce qui se fait sur cette console. On dirige notre personnage à la troisième personne et on peut faire tourner la caméra autour de lui. Mais avant de pouvoir fièrement se déplacer dans ce petit monde, il convient évidemment de créer son Sim. Il faut lui donner un nom, choisir son sexe, la couleur de sa peau, ses vêtements et aussi ses aspirations parmi quatre possibilités. Premièrement, la richesse permettant de gagner plus d'argent, ensuite la popularité pour améliorer plus rapidement ses relations avec les autres Sims. Vient en troisième la romance pour les séducteurs et enfin la fête permettant de faire monter sa jauge de raison plus vite. Des choix qui restent un peu limités, beaucoup plus en tout cas que dans les autres versions du jeu sur consoles de salon et a fortiori sur PC.

test Les Sims 2 Nintendo DS
Pour contenter les clients, il faut (entre autres) que les locaux soient propres.
Mais la plus grande particularité du titre c'est certainement qu'il vous met aux commandes d'un hôtel en plein désert dans la petite commune de Zarbville. Et bizarre, cette cité l'est évidemment. Ainsi, les habitants sont haut en couleurs et les extraterrestres ne tardent pas à débarquer dans le hall de votre établissement. Et oui, car dans Les Sims 2 il y a un véritable scénario qui ne vous laissera pas totalement libre de vos actions. Ainsi pour progresser, il faut remplir des missions qui vous sont données, pour la majeure partie d'entre-elles, par vos clients. Trouver de l'argent pour faire venir leurs amis, apporter des documents à telle ou telle personne, les objectifs à remplir sont hélas un peu trop répétitifs et classiques. Autre préoccupation que vous devez constamment avoir à l'esprit : tout faire pour que les personnes de passage dans votre hôtel soient heureuses car le montant qu'elles paieront à leur départ en dépend. Il faut donc veiller à la propreté des locaux en n'hésitant pas à sortir son aspirateur de sa poche (et oui, c'est fou tout ce qu'un Sim peut avoir sur lui), approvisionner en prospectus des présentoirs ou encore aménager les lieux de façon agréable en plaçant une piscine (faut-il encore avoir assez d'argent pour cela).
test Les Sims 2 Nintendo DS
Un des mini-jeux : les cartes pirates.
Mais remplir les missions et veiller au bonheur des clients ne seront pas vos seules activités puisqu'il faudra également que vous vous occupiez de votre propre Sim. Lui aussi a des besoins et si vous ne les comblez pas les conséquences peuvent être terribles. Il faut donc très régulièrement le faire manger, le doucher, le faire dormir ou lui faire faire un tour aux toilettes. Pour illustrer cela, de petites icônes apparaissent au dessus de la tête du personnage. Un lit signifie qu'il est fatigué et que vous devez trouver d'urgence un endroit où dormir sous peine de perdre la raison et de finir en prison. Pour en sortir, vous devrez alors payer une caution qui grèvera d'autant votre budget. Oui vous avez bien lu, si votre Sim s'effondre de fatigue il finira en prison. Un principe assez étrange et contestable. Mais ce qui dérange le plus c'est que pour satisfaire les besoins de votre exigeant petit personnage, il faut constamment faire des allers-retours (pour aller prendre un encas au frigo, se rendre dans une salle de bains). Le problème c'est que cela nous interrompt très souvent dans nos missions ou dans notre petit nettoyage de l'hôtel. Le rythme s'en trouve "haché".
test Les Sims 2 Nintendo DS
Il faut satisfaire les besoins de son Sim.
Le contenu du jeu est lui aussi assez contestable car un peu trop limité. Certes, l'aventure est d'une longueur honnête, mais le problème vient de l'absence totale de mode libre qui aurait pu permettre de gérer son hôtel de façon moins guidée sans avoir à suivre les missions imposées par le scénario. Autre petit regret, le nombre de mini-jeux qui ont réellement un intérêt assez faible. Certes, il est par exemple possible de jouer aux machines à sous, de faire ses propres morceaux de musique, de peindre une oeuvre d'art, de faire une partie de cartes ou de disséquer un extraterrestre, mais un contenu plus fourni n'aurait pas été du luxe. A propos des mini-jeux, Les Sims 2 utilise bien évidemment, comme il est de coutume sur DS, l'écran tactile qui permet une meilleure prise en main, plus intuitive. Par exemple, vous bougez vos cartes grâce au stylet. Simple et pratique. A signaler que certains mini-jeux sont aussi jouables à deux joueurs, mais il faut alors disposer de deux DS et de deux cartouches. Autre utilité de l'écran tactile, le déplacement dans les différents menus du jeu qui s'en trouve facilité. Rien de très novateur cependant comme utilisation, mais le tout est plutôt bien fait. C'est un peu comme le reste du jeu en quelques sortes : même s'il n'a rien de révolutionnaire et que sa durée de vie n'est pas énorme à cause de l'absence de mode libre, Les Sims 2 parviendra tout de même à vous distraire quelques heures de façon tout à fait agréable et par là même, son but est atteint.

 

Super.panda, le 04 novembre 2005

Editeur :

Electronic Arts

Développeur :

Maxis

Type :

Gestion

Site web officiel :

Cliquez ici

Support :

cartouches

Multijoueurs :

2 joueurs en LAN avec 2 cartouches

Sortie :

04 novembre 2005

Version :

française intégrale

Classification :

Déconseillé aux - de 7 ans

Similaire à :

Les Urbz : Les Sims In The City

 
 
 

Graphismes

Une 3D de bonne facture qui ne nous fera cependant pas oublier celle de Super Mario 64 DS beaucoup plus fine et détaillée.

14/20

Jouabilité

Aucun gros problème de prise en main ne se fait sentir hormis le fait, peut-être, que l'on est constamment dérangé dans l'aventure par notre personnage qui souhaite dormir, se nourrir ou faire ses besoins ce qui impose de fréquents allers-retours qui "hachent" le rythme du jeu.

15/20

Durée de vie

On dispose de beaucoup moins de liberté que dans les versions PC ou consoles de salon puisqu'on ne peut pas s'éloigner des objectifs qui nous sont fixés. La rejouabilité en prend un coup et une fois terminée il n'est pas dit que vous ayez envie de recommencer l'aventure. Dommage qu'il n'y ait pas de mode libre. Reste cependant le mode deux joueurs et les mini-jeux pour vous occuper.

12/20

Bande son

Des musiques de très bonne qualité mais des bruitages un peu trop minimalistes composent une bande-son que l'on pourrait qualifier de sympathique sans plus.

13/20

Scénario

S'inscrivant parfaitement dans l'univers des Sims, le scénario vous fera prendre en main la destinée d'un hôtel en plein désert. Les objectifs vous seront donnés par les personnages que vous rencontrerez mais ne laissent hélas pas beaucoup de place à l'improvisation.

12/20

Note Générale

Cette version DS des Sims 2 plaira à ceux qui ont apprécié Les Urbz sur cette plate-forme. Reprenant grosso modo le même principe du scénario duquel on ne peut pas s'éloigner, il est certes dirigiste et linéaire mais permet de s'adonner sans problème à la gestion d'un petit hôtel. On aurait cependant apprécié avoir des possibilités de personnalisation plus nombreuses et un mode libre pour pouvoir choyer son établissement sans avoir à accomplir les missions fixées à l'avance.

 

14/20

Extrait du site www.jeuxvideo.com

Les commentaires sont fermés.