08/03/2006

Project Gotham Racing 3

  Test PROJECT GOTHAM RACING 3 - Edité le 02/12/05 à 19:26

Par Yann

Genre : Course Automobile

 

Editeur : Microsoft Game Studios

 

 

Forcément sous le feu des projecteurs de par sa condition de course automobile, cette première incursion de la série Project Gotham Racing sur Xbox 360 constitue également le 3ème volet de cette saga. S’il serait assez étonnant que l’équipe de Bizarre Creations s’arrête en si bon chemin, cet opus vient en quelque sorte conclure une première trilogie et peut par conséquent être considéré comme l’aboutissement de ces 4 dernières années. L’indéniable qualité des précédents opus ne nécessitait en aucun cas la prise d’un quelconque virage serré, c’est donc une évolution dans la continuité que nous offre Project Gotham Racing 3.

 

 

 

A un léger détail prêt cependant, ce nouvel opus se destine à la Xbox 360 et techniquement, ça ARRACHE !!! (et qui plus est sur un téléviseur haute définition). A commencer par l’arrivée dans votre premier bolide (fort luxueux dès le début), magnifiquement modélisé dans les moindres recoins et plus particulièrement au niveau de l’habitacle. Si la reproduction des véhicules s’avère extérieurement brillante (dans les deux sens du terme), c’est surtout le souci du détail apporté aux différents tableaux de bords qui impressionne. Souci du détail que l’on retrouve sur le bas côté, chaque circuit de Las Vegas au fameux Nürburgring ayant bénéficié d’une minutieuse reprographie en 3D (des centaines de photos à l’appui). A tel point d’ailleurs que l’on pourrait presque parler de photo réalisme, sans compter les réactions plus que crédibles du public (notamment lors d’un accident) et le très joli effet de « blur » amplifié à mesure que la vitesse augmente.

 

 

Toutefois mieux vaut admirer le décor lors des splendides replays ou des séances de prise de photos (que l’on peut sauvegarder), car un moment d’inadvertance a tendance à faire fondre votre stock de Kudos. A défaut de proposer enfin une réelle prise en compte des dégâts, PGR3 ne dépaysera en effet pas trop les amateurs de la série, le titre reprenant le gameplay basé sur le « style » de conduite et un florilège de modes analogues aux précédents épisodes. Lors des courses classiques ou des épreuves chronométrées en passant par les exercices de style, il faudra gagner, certes, mais avec l’art et la manière, la prise de risque étant récompensée par des bonus de Kudos (et donc de sous). L’acquisition des quelques 80 voitures de rêves disponibles (Ferrari, Mercedes, etc…) n’en sera que plus aisée…

 

 

Mais revenons à la conduite, toujours aussi efficace. Cette dernière, renforcée par l’impression de vitesse décoiffante en vue interne, se situe une nouvelle fois à mi-chemin entre réalisme (par le bais de modèles physiques soignés) et facilité d’accès, histoire de ne pas mettre deux heures avant de réussir à passer sa première épingle à cheveux. Peut-être un peu sur leur faim de ce côté-là, les puristes apprécieront la possibilité de concevoir leurs propres circuits en choisissant librement le tracé à partir des multiples routes offertes par chaque ville. Puisqu’on parle des puristes, venons-en à un élément essentiel à leurs yeux, l’intelligence artificielle qui se situe malheureusement bien en dessous de ce que à quoi on pouvait s’attendre sur une console de la nouvelle génération. Néanmoins, contrairement à un certain Gran Turismo 4 toujours désespérément solitaire, vous pourrez chercher de véritables adversaires sur le Xbox Live que l’on pourrait décrire comme la partie immergée du mode carrière.

 

 

PGR3 nous dévoile ainsi une nouvelle dimension en ligne qui va bien au-delà du classique mode carrière en solo et de ses 23 Championnats. Outre la fameuse Gotham TV qui permet d’assister en direct (ou en rediffusion) aux courses des meilleurs pilotes ou tout simplement de vos amis, le Xbox Live est l’occasion de se mesurer à des concurrents de toute la planète mais aussi de découvrir de nouveaux types de courses fort sympathiques (comme le « Roi de la course » où il faudra capturer chaque section d’un tracé en y réalisant le meilleur de temps). Le tout dans une ambiance ébouriffante soutenue par un vombrissement des moteurs à faire trembler les murs et une sélection musicale des plus éclectiques (que l’on peut en prime remplacer par les morceaux de son choix stockées sur le disque dur).

 

 

Conclusion

Avec son impression de vitesse saisissante et son incroyable qualité graphique, Project Gotham Racing 3 se veut visuellement décapant. Certes, à part sa dimension en ligne survitaminée, on pourra lui reprocher de ne pas apporter grand-chose de neuf à la série si ce n’est davantage d’accessibilité. Il subsiste qu’avec Project Gotham Racing 3, Bizarre Creations pose la première pierre de la simulation automobile nouvelle génération, et ce avec un brio indiscutable…

 

 

Verdict : 9/10

 

Extrait du site www.jeconsole.fr

10:43 Publié dans Test | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.